Comité político de la Liga Comunista de Francia. 12 miembros, 11 judíos

anticapitaliste-webDíganme que no es cierto (QUAND CE SONT EUX QUI LE DISENT …) :

Là, il était devenu l’un des cadres dirigeants de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire, aux côtés notamment des frères Krivine (juifs ukrainiens) et d’Henri Weber (juif du Tadjikistan).

La JCR était une organisation trotskyste créée en avril 1966 après l’expulsion des trotskystes de l’Union des Étudiants Communistes. Mais en réalité, la JCR était issue de 40 ans de trotskysme français, quoi qu’en dise son historiographie officielle…

Le 12 juin 1968, le ministre de l’intérieur Marcellin dissout de nombreuses organisations révolutionnaires, dont l’UJCML maoïste et la JCR trotskyste. En avril 1969 sera donc fondée la Ligue Communiste, issue de la fusion avec le parti trotskyste dont la JCR dépendait officieusement.

À la création de la LC, son bureau politique était composé de 12 cadres dirigeants, parmi lesquelles… 11 personnes juives !

Il existe d’ailleurs une blague à propos de cela, classique dans l’extrême-gauche des années 1970 : « Pourquoi on ne parle pas yiddish au bureau politique de la Ligue ? Parce que Bensaïd est séfarade ! »

Insisto, muéstrenme que no es cierto, porque que sea una coincidencia me cuesta creerlo.

Be Sociable, Share!

8 Comments

  1. eso tambien pasa con la masoneria … me recuerda a ese pasaje de la biblia ( creo ) que hablaba sobre los falsos profetas y sobre el mayor triunfo del diablo era convencernos de que no esistia

    en fin que hoy estoy mistico 😉

1 Trackback / Pingback

  1. Francia: La Liga Comunista Revolucionaria pone a una empañolada en el partido | La Yijad en Eurabia

Responder a dacoga Cancelar respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.


*